Temple Protestant Arménien Saint Jean

MondeCarte.com Pinterest MondeCarte.com WhatsApp MondeCarte.com Facebook MondeCarte.com Twitter MondeCarte.com LinkedIn MondeCarte.com Print MondeCarte.com Pinterest MondeCarte.com Pinterest
4/11/2021
Quartier de Tarlabasi – Mairie de Beyoglu, De l'extérieur, rien ne distingue ce temple des autres églises arméniennes. Son architecture est en effet des plus classiques. Il est entouré d'un jardin en broussaille et un escalier de marbre le précède. L'intérieur garde la simplicité des temples protestants. C'est l'un des cinq temples en activité de la petite communauté pentecôtistes arménienne d'Istamboul et est le voisin immédiat du temple luthérien des germanophones. Le dimanche, trois communautés le fréquentent : une communauté arménienne, une turque et une africaine.
Dès 1834 les Arméniens protestants obtenaient le droit d'avoir leurs propres écoles à Samatya, Hasköy et Ortaköy, plus tard à Bebek. Ils ne formaient pas un « Millet », mais dépendaient directement des Anglais. En 1847, un décret impérial reconnaissait officiellement la communauté protestante arménienne de l'Empire ottoman.