Eglise Saint Georges

MondeCarte.com Pinterest MondeCarte.com WhatsApp MondeCarte.com Facebook MondeCarte.com Twitter MondeCarte.com LinkedIn MondeCarte.com Print MondeCarte.com Pinterest MondeCarte.com Pinterest
4/21/2021
Quartier Samatya – Mairie de Fatih, Connue autrefois sous le nom de Sainte Marie Peribleptos, l'église Saint Georges est aujourd'hui appelée « Sulu Manasteri » (Monastère des Eaux). C'est en 1031 que l'empereur Romain III Argyros, donna l'ordre de construire cette église. Elle fut réparée par Nicéphore III Botaneites (1078-1081), puis par Michel Paléologue, qui organisa une grande fête avec toute la cour, lors de la réouverture du sanctuaire.
C'est le sultan Ibrahim qui légua cette église à la communauté arménienne en 1643, sous l'influence de sa femme qui était d'origine arménienne. L'église devint dès lors, cathédrale arménienne d'Istamboul et le siège patriarcal était installé dans les dépendances, jusqu'à ce qu'il fut édifié dans le quartier de Kumkapi.

Lors de fouilles récentes au sud de l'église Sulu Manastir, deux sous-structures du monastère Peribleptos apparurent. Il s'agit de murs construits en briques formant une voûte, comparables au Myrelaion (Bodrum Camii), à Laleli. Les fondations de l'église suggèrent un plan à croix grecque avec un narthex et des chapelles additionnelles flanquant le sanctuaire tripartite.

Le bâtiment actuel a été reconstruit en 1887 sur les fondations de l'ancienne église, après l'incendie qui réduit en cendres tout le quartier de Samatya. Une chapelle dédiée à Saint Jean-Baptiste est construite sur l'ayazma (source sacrée).