Tour de Galata

7/20/2019
C'est l'un des seuls témoins encore debout des remparts de Galata. Construite en 1348 par les Génois, elle remplaça l'ancienne tour « Castellion ton Galatou » et prit le nom de « Tour du Christ ». Les Ottomans l'utilisèrent d'abord comme prison, puis comme tour de guet pour surveiller les incendies. Entre 1964 et 1967, on y ajouta un toit conique qui s'accorde bien avec le reste de l'édifice.
Un balcon circulaire, culminant à 68 mètres, offre une vue à 360° sur toute la veille ville de Constantinople et celle de Galata-Péra, la Corne d'Or, le Bosphore et la mer de Marmara avec, au loin les îles des Princes. Par temps clair on peut apercevoir les collines de Bithynie avec le Mont-Olympe (Ulu Dagi).

Au XVIIe siècle, le premier homme volant, Hezarfen Ahmet Çelebi, s'élança de la tour de Galata avec des ailes qu'il s'était fabriqué lui-même. Il réussit à traverser le Bosphore et atterrit sur une place à Üsküdar. Le sultan Murat IV le récompensa en le couvrant d'or puis, méfiant, l'exila à Alger.

Galata



Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

"Tour de Galata" contenu lié à part sur ​​les médias sociaux;

WhatsApp Facebook Twitter Google+ LinkedIn Digg Pinterest Addthis