Mairie de Beyoglu

7/20/2019
La mairie de Beyoglu comprend la vieille ville de Galata et Péra, jusqu'au Taksim, les quartiers du nord de la Corne d'Or jusqu'au périphérique. Pour un étranger de passage à Istamboul, c'est ici qu'il faut loger s'il veut vraiment prendre la température de la ville. C'est le centre culturel d'Istamboul, avec ses théâtres, cinémas, galeries, cafés à la mode et restaurants de toutes sortes. Une multitude d'écoles et plusieurs universités en font aussi un centre estudiantin important.

Beyoglu est l'une des trois mairies qui composent le centre historique d'Istamboul. Il ne s'agit en aucun cas de quartiers modernes, mais bel et bien d'une partie de la vieille ville.

Bien que Beyoglu compte un grand nombre de monuments anciens et de musées, preuve de son passé millénaire et de son développement urbain vieux de plus de 700 ans. Cette municipalité a aussi une architecture très intéressante, due essentiellement à ses habitants successifs, qui en ont toujours fait le quartier le plus cosmopolite d'Istamboul. L'Art nouveau, par exemple s'y est développé en même temps qu'à Amsterdam et à Bruxelles, sous l'impulsion d'un sultan enchanté des nouvelles modes venues d'Europe occidentale. Galata a conservé certaines maisons génoises du XIIIe siècle, épargnées par les incendies et les tremblements de terre, tandis que le style orientaliste, peut se voir dans l'architecture des palais le long de la Corne d'Or.

La mairie de Beyoglu a comme symbole, la star des monuments du quartier : la fameuse tour de Galata. C'est l'un des monuments les plus visités d'Istamboul, car c'est de là que la vue sur le vieux Stamboul, est la plus impressionnante. Mais se rendre à la tour, sans visiter les quartiers à ses pieds, serait passer à coté du principal. En effet, c'est Galata, ancienne ville génoise, qui donne la meilleure idée du passé pluri-etnique d'Istamboul. On peut encore y voir des églises latines, une mosquée maurisque, des synagogues, des écoles étrangères, des fondations arméniennes et grecques, le patriarcat orthodoxe turc, des églises russes et tant d'autres témoins de l'ouverture d'esprit des Ottomans. Aucune ville, aucun quartier dans le reste de l'Europe n'est plus riche, etnico-religieusement, que Galata.
Péra, qui se situe sur la colline au-dessus de Galata, humainement, n'est pas aussi riche que Galata, car c'est surtout la bourgeoisie latine qui y résidait, jusqu'au premier conflit mondial. Par la suite, dans les années 1930, Péra devint plus populaire et de nouveaux habitants vinrent s'y établir, particulièrement des Grecs et des Arméniens, mais aussi des musulmans et des Russes blancs. L'architecture Art nouveau est bien représenté, malgré les dégats causés par le modernisme des années 1970. Délaissés, dans les années 80, les quartiers qui s'étandent du Taksim à Tünel, ont reprit vie depuis le milieu des années 90. Une vie frénétique et bouillande, où l'aspect culturel n'est pas moindre, ce qui fait dire à certains, que Péra-Beyoglu, se donne des airs de capitale européenne... vieux souvenirs de son passé latin ? Si la Grand'Rue de Péra (Istiklal Caddesi) voit chaque jour passer 1200 000 personnes et le double les fins de semaine, la rue n'a toujours pas la modernité des quartiers Nord ou celle de Kadiköy, de l'autre côté du Bosphore.

Curiosités dans les quartiers de la mairie de Beyoglu :

Galata : ancienne ville génoise, dont il reste quelques éléments des remparts, dont la fameuse Galata Kulesi –tour- et la porte San Giorgio. Le quartier est peu habité et on y trouve surtout des commerces et des bureaux. Il reste de beaux immeubles du début du XXe siècle autour des monastères Saint-Benoît et Saints Pierre et Paul.
Curiosités à Galata

Péra : ce nom désigne toute la colline de Beyoglu de Tünel à Taksim, traversée par l'avenue Istiklal . Vieux quartier bourgeois abandonné dans les années 70, c'est aujourd'hui le lieu où l'on sort, fait ses courses, se balade. C'est non seulement le centre ville d'Istamboul mais aussi le centre de la vie culturelle.
A voir entre autres : Marché de Galatasaray / Rue Française / Cité de Péra / Eglise Aya Triada / Eglise Saint Antoine / Mosquée Kamerhatun/ Palais de France / Palais de Russie / Rue Abdullah / Cathédrale arménienne / Rue Alléon

Tünel est le quartier tampon entre Galata et Péra. Malheureusement, peu d'hôtels, mais nous vous recommandons le Galata Antique.
A voir entre autres : Couvent des Derviches tourneurs / Tombe du comte de Bonneval / Palais de Suède / Temple luthérien / Métro (1871) / Mairie / Passage Tunnel / Grand Rabbinat de Turquie / Passage des Chats / Café Markiz / Passage de Syrie / Maison Botter / Lycée allemand / La Teutonia / Appartements Helbig

Galatasaray : est au centre de Péra et de l'ancienne Grand'Rue, aujourd'hui nommée Istiklal Caddesi. C'est la région la plus animée de tout Péra.
A voir entre autres : Lycée de Galatasaray / Cité de Péra / Hammam / Bouquinistes de Zographion / Lycée Zographion / Marché / Passage Aznavour / Passage d'Anatolie / Appartements de la Princesse Vanda / Rue Alléon

Les Petits-Champs (Tepebasi). C'est un endroit vraiment charmant. Très calme et surtout très près des endroits branchés.
A voir entre autres : Grand Hôtel de Londres / Ancien consulat de Savoie / Temple Ste Hélène / Consulat de Tunisie / Péra Palace / Palais Corpi / Grand Hotel Kroeger / Palais d'Angleterre / Maison Décugis

Çukurcuma est en contrebas de la colline de Péra et fait le lien entre Galatasaray et Cihangir. C'est le quartier des Antiquaires. Il fait bon s'y balader en journée.
Voir notre itinéraire pour visiter ce quartier.

Odakule : à mi-chemin entre Galatasaray et Tunel

Galatasaray

Cukurcuma / Odakule / Tepebasi

Cihangir est plus résidentiel. Beaucoup de Français y habitent et donc il n'est pas rare d'entendre parler notre langue dans la rue. C'est aussi un des quartiers les plus cosmopolites de la ville.
Voir notre itinéraire pour visiter la partie nord du quartier.

Taksim est connu pour sa place qui est un nœud urbain important. Vous y trouverez des bus et des dolmus en partance pour toute la ville, le métro, le tramway et même le téléférique. Le quartier lui-même s'étend au nord de la place et compte une zone résidentielle.
Voir notre itinéraire pour visiter la partie sud du quartier.
A voir entre autres : Fontaine du Taksim / Consulat de France / Palais de Belgique / Zone piétonnière de Taksim / Parc du Taksim / Eglise arméno-catholique St Jean Baptiste / Rue Abdullah / Eglise orthodoxe Aya Triada / Ecole Zappion / Résidence Mousourous / Le Maxime

Gümüssuyu est le quartier le plus à l'est de Beyoglu et domine aussi bien le Bosphore que le palais de Dolmabahçe. C'est un endroit plutôt résidentiel, mais on y trouve quelques bons restos, des cafés et aussi quelques hôtels.
A voir entre autres : Temple des Sept Jours / Hopital Militaire / Palais des Oiseaux / Palais Pangilis / Arsenal de Gümüssuyu / Palais Azaryan / Appartements Marmara / Eglise du Sacré-Coeur

Tophane se situe juste en dessous de Cihangir.
A voir entre autres : Fonderies de canons / Mosquée de Kiliç Ali Pacha / Fontaine de l'Agha Bilal / Couvent des Derviches Kaderi / Pavillon de Tophane / Mosquée Nusretiye / Hopital Italien / Tour de l'Horloge

Tarlabasi est au nord-ouest de la mairie.
A voir entre autres : Temple protestant arménien / Marché de Tarlabasi / Temple Allemand / Eglise melkite / Eglise assyrienne Sainte Marie / Mosquée Kamerhatun / Musée Polonais / Eglise St Constantin et Ste Hélène / Hammam de Tarlabasi

Hasköy est un ancien quartier juif karaïte.
A voir entre autres : Musée de l'Industrie / Turquie Miniature / Eglise Paraskevi / Palais des Glaces / Cimetière juif / Mausolée Camondo

Kabatas se situe entre Tophane et le palais de Dolmabahçe.
A voir entre autres : Mosquée de Kabatas / Fontaine Hekimoglu / Sipahi Mehmet Emin Aga / Mosquée de Dolmabahçe

Kasimpasa : derrière la colline de Péra, cet ancien village est rellié à la Corne d'Or par sa partie sud où se situe les chantiers navales. Le Premier Ministre Erdogan, est originaire de ce quartier.
A voir entre autres : Mosquée Piyale Pacha / Mosquée Kasim Pacha / Palais Camondo




Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

"Mairie de Beyoglu" contenu lié à part sur ​​les médias sociaux;

WhatsApp Facebook Twitter Google+ LinkedIn Digg Pinterest Addthis